La ville découverte : Abidjan

0
22

Integrer a fait le choix de vous présenter en ce mois d’octobre 2019, Abidjan, capitale économique de la Côte d’ivoire, comme Ville découverte.

Abidjan a été choisie parce que c’est la ville de cœur de notre invitée, Mireille Mpéré. Elle y a vécu plus d’une année avec son époux, Jean-Claude qui y avait posé ses valises dans le cadre de ses activités professionnelles. Madame Mpéré est particulièrement attachée à cette ville qu’elle trouve dynamique et où la mode connait un rayonnement certain. Elle y trouve d’ailleurs une grande source d’inspiration.

BREF POINT HISTORIQUE

L’histoire, rapporte que le nom Abidjan du mot “Abijean” en ébrié (une langue locale), serait né d’un quiproquo.

Un vieil homme revenant de son champ, les bras chargés de branchages, rencontre sur le chemin un explorateur européen qui s’est égaré. Celui-ci lui demande le nom du village le plus proche. Le vieil homme comprenant à peine la langue de l’homme blanc croit que l’étranger veut savoir ce qu’il fait en ces lieux. Terrorisé par cette rencontre inattendue, il s’enfuit en criant : « min tchan m’bidjan », ce qui signifie en langue ébrié : « je reviens de couper des feuilles». L’homme blanc croyant avoir reçu la réponse à sa question, consigne consciencieusement sur son bloc-notes, le nom Abidjan.

La ville a été construite au début du 20ième siècle pendant la colonisation française. Dès 1904, Abidjan devient le principal pôle économique de la colonie de Côte d’Ivoire et un relais privilégié pour la diffusion des produits européens vers l’arrière-pays, notamment grâce à une communauté libanaise de plus en plus importante. Après que le pays a acquis son indépendance en 1960, la ville est devenue entre autres le centre administratif, le principal pôle des affaires et le siège de la présidence de la république.

ATTRAITS DE LA VILLE

Abidjan est appelée, « la perle des lagunes ». Elle est reconnue comme la ville la plus peuplée de l’Afrique de l’Ouest francophone et l’une des plus grandes agglomérations de la francophonie. C’est le carrefour culturel ouest africain. La ville connait une perpétuelle croissance en termes d’urbanisation et est également caractérisée par une forte industrialisation. Dix (10) communes composent Abidjan, réparties sur deux espaces reliés par trois ponts : la partie nord ou Abidjan-Nord comprend les communes du Plateau, Adjamé, Attécoubé, Cocody, Yopougon, Abobo et la partie sud, avec les communes de Treichville, Marcory, Koumassi, Port-Bouët.

Abidjan possède de nombreux atouts qui vont de sa proximité avec la lagune, à ses “gratte-ciel” du Plateau. Pour ceux qui veulent la visiter, ils ne resteront pas indifférents à l’élégance de la cathédrale Saint-Paul, ses hôtels de grand standing, ses centres commerciaux, sa baie des milliardaires, ses villas luxueuses…en somme, une ville qu’il faut absolument découvrir.

QUE VISITER À ABIDJAN ?

Abidjan est une plateforme culturelle de haut vol. En grande partie à cause de son caractère cosmopolite. C’est la plaque tournante de la musique dans l’ouest du continent et c’est aussi, une productrice majeur de l’Art musical en Afrique.

De plus, plusieurs édifices religieux font le charme de cette métropole: la mosquée de Treichville, la mosquée de Cocody,  la cathédrale Saint-Paul d’Abidjan, dessinée par l’architecte Aldo Spirito et le Sanctuaire Marial d’Abidjan.

Les monuments et musées ne sont pas en reste. C’est ainsi que vous découvrirez

Le Palais de la Culture, vu depuis le Plateau.

La Bibliothèque nationale

Le Goethe-Institut

Le Musée municipal

Le Centre culturel américain (CCA)

Le Village Ki Yi M’Bock (à la Riviera).

Le Musée d’art contemporain de Cocody.

L’Institut français

Le Musée des civilisations de Côte d’Ivoire. On y retrouve une importante collection d’art ivoirien (statues, masques, bijoux, outils, portes sculptées, tam-tams, instruments de musique issus de toutes les régions du pays). Les visites sont gratuites. Et enfin,

Le  Palais des sports

L’autre point qui caractérise la perle ivoirienne est le fait qu’elle est un hub socioculturel en Afrique de l’Ouest. C’est ainsi que vous y trouverez  des mets  des pays voisins (Bénin, Sénégal, Mali, Nigeria, Ghana…) et des pays du Moyen-Orient (Liban notamment). Côté cuisine internationale, Abidjan compte bon nombre de caves et de restaurants occidentaux et asiatiques dont les meilleurs se situent pour la plupart, en Zone 4 dans la commune de Marcory.

LES INCONTOURNABLES DE LA CUISINE IVOIRIENNE

La cuisine ivoirienne est riche et variée. Elle regorge cependant de quelques spécialités qui font sa spécificité.

Le garba : un plat national. Mets qui se compose de thon rouge frit et s’accompagne de semoule de manioc.

Le poisson sauce claire : pour les grandes occasions. Plat qui se déguste pour célébrer un événement important.

Le foutu banane : savoureux avec une sauce graine. Boule assez dense confectionnée avec du manioc et de la banane plantain (ou de l’igname). Elle s’accompagne en général d’une sauce graine, de couleur rouge, qui est préparée avec de la pulpe issue du fruit du palmier à huile.

L’alloco : une recette populaire. Bananes plantain, frites dans un bain d’huile d’arachide ou de palme.

L’akpessi d’igname (ou de banane) : une délicieuse purée d’aubergines. Purée réalisée avec de l’igname ou de la banane plantain, du hareng émietté et de l’huile rouge.

L’attiéké au poisson braisé (ou à la viande) : pour tous les goûts.

Le kedjenou de poulet : un régal avec l’attiéké. Plat qui se compose de légumes (aubergines, tomates et oignons) et de poulet cuit à l’étouffée.

Le placali sauce gombo (ou kopè).

Le poulet braisé : prisé dans toute l’Afrique.

Le sokossoko de bœuf encore appelé,  Sauté de bœuf aux oignons et à la tomate.

Source. https://villamaasai.fr

LE TRANSPORT AÉRIEN EN CÔTE D’IVOIRE

Pour ceux qui souhaitent découvrir le pays et les amateurs de tourisme, la Côte d’Ivoire dispose de trois aéroports internationaux (l’aéroport international Félix Houphouët Boigny à Abidjan, l’aéroport de Yamoussoukro et celui de Bouaké.). En plus, le pays compte quatorze (14) aéroports régionaux. Les grandes compagnies aériennes, à l’instar d’Air-France desservent la capitale économique trois (3) fois la semaine.

QUAND VISITER LE PAYS ?

En Côte d’Ivoire, le climat et les températures varient fortement en fonction des saisons et de l’endroit où l’on se trouve. Le climat est chaud et humide dans l’ensemble du pays excepté dans le nord où il est bien plus sec. Les températures moyennes sont de 28°C.

Si vous souhaitez découvrir le pays, il serait plus intéressant de le faire entre les mois de novembre et mars; Vous tombez ainsi en pleine saison sèche. Passée cette période, vous devrez composer avec la pluie.

Hormis les sites abidjanais que vous pouvez visiter, il y a encore de nombreuses possibilités touristiques à explorer :

Faire du tourisme balnéaire. Le pays dispose de plus de 500 Km de côtes donnant sur l’océan Atlantique. Vous pouvez vous baigner,  pratiquer des activités aquatiques comme le surf, la voile, le kit surf ou encore la pêche

Faire de l’écotourisme. Avec ses plages, ses lacs, ses forêts, ses steppes ou encore sa savane, la Côte d’Ivoire bénéficie de paysages très différents dans lesquels vit une faune variée (éléphants, hippopotame nain…). Et il est possible de découvrir cette végétation et cette richesse faunique à travers un safari.

Faire du tourisme culturel. Avec une soixantaine d’ethnies, vous pouvez décider d’aller à la rencontre de l’histoire de chacune de ses ethnies pour en découvrir les spécificités.

Faire le tourisme d’affaires.  Avec ses  infrastructures routières, ses hôtels, ses nombreuses institutions financières et sa position géostratégique dans la sous-région de l’Afrique de l’ouest, le tourisme d’affaires ne connaît pas de crise en Côte d’Ivoire. Et si vous désirez vous lancer en affaire, pourquoi pas !!!!

Source. https://www.goafricaonline.com

Vous êtes(e) convaincu d’embarquer pour vos prochaines vacances en Côte d’Ivoire ?

Deux (2) infos à garder précieusement

La différence horaire. Lorsqu’il est 10 heures du matin à Montréal, il est 14h à Abidjan.

Les devises. Pour  un 1$ CAD, vous recevez 433 Francs CFA.

AKWABA à Abidjan