La ville découverte : Bujumbura

0
776

USUMBURA  OU BUJUMBURA, LA FESTIVE.

La ville que nous vous invitons à découvrir ce mois, se trouve en Afrique centrale. Elle était encore jusqu’il y a quelques mois, la capitale politique et économique du Burundi.  Depuis décembre 2018, elle a gardé le nom de capitale économique, tandis que la capitale politique a été transférée à Gitega. Vous avez deviné, si vous êtes curieux, qu’il s’agit de Bujumbura.

Bujumbura se trouve à l’ouest de la République du Burundi. Bâtie face au lac Tanganyika, elle s’élève à une altitude de 774 m. C’est une ville qui compte plus de 800 000 habitants (récensement, 2008). Prospère et cosmopolite, elle présente une architecture variée, reflet de l’ancienne présence coloniale allemande.

Le Burundi compte trois (3) langues officielles que sont : le kirundi, le français et, depuis août 2014, l’anglais.

BREF RAPPEL HISTORIQUE

Le site est exploré pour la première fois en 1871 par David Livingstone et sir Henry Morton Stanley. La fondation de la ville se fait officiellement en 1897. Alors baptisée Usumbura, elle devient rapidement un poste stratégique de la colonie allemande d’Afrique-Orientale.
A l’issue de la Première Guerre mondiale, l’Allemagne vaincue cède la région à la Belgique. La ville se développe et se dote de nouveaux quartiers.
L’Indépendance du Burundi est proclamée en 1962. Usumbura prend le nom de Bujumbura.

ENTRE MONUMENTS HISTORIQUES ET LOISIRS

La ville de Bujumbra dispose et propose de nombreux sites touristiques à découvrir. Du côté des monuments religieux, les visiteurs pourront se rendre à la cathédrale Régina Mundi, à l’église orthodoxe grecque et à la grande mosquée.
D’autres sites retiendront toute votre attention, comme le palais de Kigobe, le palais des arts, le mausolée du prince Rwagasore, l’Odéon Palace, le centre culturel français, la bibliothèque universitaire Kadhafi, le monument de l’Indépendance, le monument symbolique à la gloire du Parti unique, la place de la Révolution, et les presses Lavigerie.
Enfin, ne manquez pas de découvrir les musées de la ville, comme le Musée géologique, le Musée d’histoire naturelle et le Musée vivant.

De plus, aux alentours de Bujumbura, divers sites touristiques sont à voir :le parc national Rusizi ; Gasumo, la source la plus méridionale du Nil ; la Pierre de Livingstone et Stanley ; Gitega avec son palais royal et le Musée des Arts populaires ; les lacs aux oiseaux de Kirundo, tels que Cohoha, Rwihinda, Gacamiringa et Mwungere ; à Cankuzo, le parc de la Ruvubu et la Faille des Allemands ou Nyakazu, avec les vestiges du fort et les magnifiques chutes de Karera.

Il est tout aussi possible de :

Se promener et faire ses emplettes au marché central de Bujumbura.
Effectuer une randonnée pédestre et admirer la richesse du paysage burundais : plantations de thé et de café, bananeraies, eucalyptus…
Pêcher, faire du ski nautique ou de la voile sur le lac le plus profond du monde, le lac Tanganyika.

LE CLIMAT

Bujumbura enregistre des précipitations plus importantes en été qu’en hiver. La ville a un climat de type tropical avec une température moyenne de 23°C et quatre saisons, dont une grande et une petite saison sèche et une grande et une petite saison des pluies, dans l’année.

LES MOYENS DE LOCOMOTION

La ville de Bujumbura propose divers modes de transport :
La voiture de location : des compagnies internationales ont leur enseigne sur place.
Le taxi : plusieurs taxis sillonnent la ville, qu’ils soient voitures, motos ou vélos.
Le bus : les sites principaux sont desservis par des minibus ou matatus.

LA GASTRONOMIE LOCALE

Les composantes de la cuisine burundaise sont en général :

les haricots au plantain (fèves rouges mélangées à des bananes plantain, oignons et piment),

le riz, le manioc et le maïs, les petits pois (ubushaza), la patate douce, le colocase, les aubergines locales vertes, jaunes ou orange (urutore), le lenga-lenga (a l’aspect des épinards mais sans leur goût),

le sombe (feuilles de manioc finement hachées et mélangées à toutes sortes d’ingrédients tels que des os de poulet, du poisson, avec toujours un peu de piment).

LE DÉCALAGE HORAIRE

A Bujumbura, l’heure est la même qu’à Paris et Bruxelles l’hiver, et une heure de moins l’été. À partir du printemps, lorsqu’il est 11h00 à Québec, il est 16h00 à Bujumbura. Soit 5 heures de différences présentement.

BON À SAVOIR

Le Franc Burundais est la monnaie du Burundi. Le code du franc burundais est BIF.

1 Franc burundais = 0,00072 $ canadien.

Source :www.diakadi.com