Le système scolaire québécois, Un modèle assez particulier

0
89

 

Avec la rentrée qui marque la fin des vacances d’été, nous avons voulu poser notre regard sur le système scolaire québécois, afin de permettre à ceux de nos lecteurs  qui sont installés dans la province depuis peu, et même les personnes originaires du Québec qui ne se sont véritablement jamais intéresser à leur système scolaire, de faire une différence entre les divers niveaux d’études.

Cet article nous sert également de vitrine pour fournir aux néo-québécois, les outils qui accéléreront leur intégration et leur permettra de la réussir. Parmi ces clés, on retrouve la formation. Cette dernière est indispensable pour conserver son attractivité sur le marché du travail et exceller dans son champs de compétence. De plus, c’est toujours un gain que de se « recycler »; Personne ne nous dira le contraire !

Pour revenir à notre titre, Sachez que le système scolaire au Québec est composé de 4 niveaux :

  • L’éducation préscolaire, aussi appelée maternelle;
  • L’enseignement primaire et secondaire, qui comprend la formation générale et la formation professionnelle;
  • L’enseignement collégial, qui se divise en formation pré-universitaire et en formation technique;
  • L’enseignement universitaire, composé du 1er, du 2e et du 3e cycle. Il est également possible d’effectuer des études postdoctorales après le 3e cycle.

À chaque niveau d’enseignement sont associés des établissements publics et privés reconnus par le Ministère. Le réseau scolaire est établi sur une base linguistique qui offre, selon les établissements, un enseignement en français ou en anglais. Dans la majorité des établissements scolaires, les classes sont mixtes. Le réseau public est entièrement laïc.

Les 3 niveaux de formation les plus populaires auprès des étudiants internationaux sont : la formation professionnelle, la formation collégiale et la formation universitaire.

Hormis les étudiants internationaux, de nombreuses personnes immigrantes désireuses d’accéder à des emplois des domaines spécialisés, n’hésitent pas souvent à recourir à l’un de ses niveaux de formations, dans le but d’accéder à une profession convoitée.

Études en formation professionnelle

La formation professionnelle relève de l’enseignement secondaire et s’adresse aux jeunes comme aux adultes. L’étudiant peut y accéder après avoir réussi la 3e ou la 4e année du secondaire (9e ou 10e année de scolarité). Les programmes d’études de la formation professionnelle mènent au marché du travail avec un diplôme officiel, soit :

  • le diplôme d’études professionnelles (DEP);
  • l’attestation de spécialisation professionnelle (ASP);
  • l’attestation d’études professionnelles (AEP).

Si vous êtes intéressé(e)par la formation professionnelle, Consultez les étapes à suivre pour étudier au Québec.

Études collégiales

L’enseignement collégial public est offert par des établissements nommés cégeps et l’enseignement collégial privé est donné par des collèges privés. Unique au système scolaire québécois, cet ordre d’enseignement peut permettre de faire le pont entre l’éducation obligatoire (le primaire et le secondaire) et les études universitaires.

Les établissements d’enseignement collégial offrent :

  • La formation pré-universitaire d’une durée de 2 ans, qui prépare aux études universitaires et qui mène à l’obtention du diplôme d’études collégiales (DEC);
  • La formation technique d’une durée de 3 ans, qui prépare au marché du travail et qui mène à l’obtention du diplôme d’études collégiales (DEC);
  • La formation technique destinée aux adultes, d’une durée de moins de 3 ans, qui prépare au marché du travail avec une formation spécifique dans un domaine technique et qui mène vers une attestation d’études collégiales (AEC).

Intéressé(e) par la formation collégiale ? Consultez les étapes à suivre pour étudier au Québec.

Études universitaires

L’enseignement universitaire est offert par les universités et suit la formation collégiale pré-universitaire. La structure des études universitaires est similaire à celle qu’on trouve ailleurs en Amérique du Nord.

Les études universitaires sont divisées en 3 cycles :

  • le baccalauréat (1er cycle), qui dure 3 ou 4 ans selon la discipline;
  • la maîtrise (2e cycle), qui dure 1 ou 2 ans;
  • le doctorat (3e cycle), qui dure 3 ans ou plus.

La plupart des universités proposent aussi des programmes courts de différentes durées comme des certificats ou des diplômes d’études supérieures spécialisées.

Les universités regroupent des facultés dans toutes sortes de disciplines de même que des écoles professionnelles, comme des écoles de hautes études commerciales (HEC) et des écoles de génie.

Intéressé(e) par la formation universitaire ? Consultez les étapes à suivre pour étudier au Québec.

Source : http://www.education.gouv.qc.ca

Cher lecteur, nous sommes certain que vous venez de vous rendre compte que le système éducatif Québécois est différent à bien de niveaux, et combien il est important de le connaître. Dorénavant lorsqu’un tiers ou vous même, souhaiterez  vous former, vous aurez une idée assez précise sur la façon dont vous devrez procéder.